Total Pageviews

Sunday, 10 April 2011

Urgences et perspectives comme différence


J'essaie de penser l'urgence et les perspectives à partir de la difference autrefois.

Différer. To defer. To differ. Reporter à une date ultérieure. Écrire dans un libre. Dans le journal. Pour demain. Maktub. Mais cela peut attendre. Cela n'attendra pas. Est-ce que l'urgence a un rapport d'acceleration avec l'existence? L'urgence est différent, elle s'agit des délais, des retards, de changements dans l'incurvation des choses. Des traces. Éxister est différer. Il y a plusieures modes d'existence parce qu'il y a plusieures différences (et plusieures indifférences). La plasticité c'est ce qu'on voit quand on voit une paysage qui ne nous concerne pas. Sinon, on voit les différences.

Chaque chose a un rapport Doppler avec les autres. Vitesse ou accéleration? Donc chaque mode d'existence correspond a une perspective. Chaque mode d'existence correspond à des differences. La prédation: le mammifère n'est jamais seulement un mammifére. Il y a des autres perspectives. Instaurer est inscrire des différences. Instaurer un microbe est instaurer une matrice de différences. Ce qui existe, existe comme plusieures choses; fait plusieures différences. Ce qui n'existe pas ne fait aucune différence. (Le Néant est une mode d'existence de la négation, c'est quand la négation fait une différence.)

No comments:

Post a Comment